Le voyageur hypermoderne

La figure du voyageur moderne a surgi dans l’histoire avec l’apparition d’outils qui lui ont permis d’explorer le monde, d’aller plus loin, de témoigner de son aventure. Or, les technologies de l’information, en s’inscrivant dans la continuité de cette tradition, font entrer le voyageur dans le nouveau contexte d’un monde connecté, transformant à jamais l’essence même de son entreprise, bouleversant pour toujours son expérience de l’ailleurs.

Si ses motivations à partir demeurent identiques à celle de son homologue du siècle passé, le voyageur d’aujourd’hui est plongé dans un « ici et ailleurs à la fois » qui court-circuite l’expérience de l’éloignement et de la séparation, et lui impose des questions  inédites. Doit-il partir avec un téléphone portable ou pas ? Avec qui va-t-il maintenir un lien, à quel rythme et dans quelles situations ? Pourquoi se passer d’un GPS ?

 

Francis JaUreGUiBerrY & Jocelyn LacHaNce

Erès – 2016 – 150 pages

 

Comme le voyageur « moderne » est très difficile à circonscrire, les auteurs naviguent à vue entre des concepts, des inspirations, des témoignages … aussi variés que peuvent l’être les motivations d’une mobilité multiforme.

Une affirmation comme « En quelques  années  seulement, le fait de ne pas répondre immédiatement  à son téléphone portable en est venu à devoir être justifié… » est significative d’auteurs qui vivent dans un microcosme qui n’est pas celui de l’immense majorité des Terriens.

Lire la suite

Publicités