Les intelligences multiples

Selon  l’approche  classique,  l’intelligence serait  une  faculté  unique  et  générale, mesurable par le fameux QI, grâce à des tests. De là à penser que le classement des individus sur « l’échelle de l’intelligence » refléterait la hiérarchie des destins scolaires, professionnels et sociaux, le pas est vite franchi. Or, évaluer chaque individu isolement sur quelques compétences hors contexte n’est plus crédible au regard de la science comme des besoins de la société.

Le grand mérite de Howard Gardner,  il y a vingt ans, c’est d’avoir formulé la théorie des intelligences multiples. Il n’y a pas une forme unique d’intelligence mais plusieurs formes indépendantes  dont nous sommes  tous dotés dans des proportions extrêmement  variables. Il s’agit de l’intelligence langagière, logico-mathématique, spatiale, musicale, kinesthésique, interpersonnelle, intrapersonnelle. Aux sept intelligences repérées initialement, le psychologue en ajoute une huitième  :  l’intelligence naturaliste. Il  s’interroge aussi  sur l’existence d’une intelligence spirituelle, existentielle ou morale, comme  aptitude à se situer par rapport aux limites cosmiques  (l’infiniment  grand et l’infiniment petit)  ou à édicter des  règles ou des comportements en rapport au domaine sacré de la vie.

Ecrit dans un style d’une grande clarté, cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui désirent prendre connaissance d’une ample vision de l’intelligence humaine.

 

 

Howard GARDNER

Retz – 2008 – 185 pages

 

Nous avons tous entendu, au moins, parlé du QI. Des tests de QI qui permettent de mesurer l’intelligence d’un individu et d’orienter – pour le mieux – ses études et donc sa vie active. Issu des travaux de Binet et Simon pour orienter les élèves en difficultés vers d’autres études et surtout d’autres approches pédagogiques, cette méthode a à travers ses évolutions conquis ses lettres de noblesse en particulier aux Etats-Unis. Mais de quelle intelligence parle- t-on ? « …  l’enfant le plus ’’intelligent’’ est capable de résoudre des problèmes, de trouver la réponse à des questions  précises, et d’apprendre vite et bien de nouveaux  sujets.  » Lire la suite

Publicités

La fin de l’école obligatoire

Trop de stages professionnels sans issue, d’orientations scolaires par dépit ou par défaut, d’angoisse pour les parents et leurs enfants… Mais comment orienter 12 millions d’élèves, frange d’une jeunesse désenchantée, matérielle et spirituelle dans une économie en proie à des crises répétitives depuis des décennies, dans une France qui doute ? Le « tous sous la toise », « tous égaux scolaires » est devenu un mythe vivant, au Pays d’une réalité scolaire fondamentalement inégalitaire. Bilan d’un échec, cet ouvrage met le doigt sur les erreurs à ne pas commettre et propose un nouveau regard sur l’orientation scolaire et professionnelle.

Abdou DIOUF

Lire la suite