La Bretagne, un horizon démocratique pour notre République

Cet essai propose une perspective politique à l’outil institutionnel de modernisation de la vie publique que pourrait être l’Assemblée de Bretagne dans le cadre du Big-Bang de la réforme territoriale qui s’annonce.
Si pour l’auteur, la future Assemblée de Bretagne doit s’appuyer sur les Communes et des Pays de Bretagne renforcés, l’ouvrage évite toutefois de présenter une organisation figée afin de mieux valoriser les potentialités démocratiques qui transpirent de cet enjeu institutionnel.
Il développe pour ce faire un cadre théorique et méthodologique dans le but de mobiliser élus et citoyens en faveur de l’Assemblée de Bretagne.
La Bretagne, une fois encore, est en situation d’innover au sein de la République, elle peut servir de référence à d’autres régions de France qui recherchent l’organisation territoriale la mieux adaptée à ce qu’elles sont et à ce qu’elles souhaitent devenir sans nier l’effort de solidarité nationale.

Daniel CUEFF
La Bretagne, un horizon démocratique pour notre République
Le Temps Editeur – 2014 – 130 pages

Le livre fut édité en Octobre 2014, donc écrit bien avant. Du fait des décisions unilatérales de l’Etat, il est devenu quasiment obsolète… dans sa vision institutionnelle. Le point de départ de DC est la proposition du député PS du Finistère Jean-Jacques Urvoas : créer une Assemblée de Bretagne fusionnant le Conseil Régional actuel (RAB) avec les cinq Conseils Généraux de Bretagne.
Le rédacteur de cette NDL n’a jamais pris au sérieux ce leurre : il fut lancé comme contrefeu (avec l’accord du P.S.) pour contrecarrer la réunification de la Bretagne, amputée de la Loire-Inférieure en 1941 par le régime de Vichy, la « République » n’ayant jamais réhabilité la Bretagne dans son intégrité historique.

Pour le reste, le plaidoyer de DC met en avant des poncifs, des erreurs factuelles, des croyances… propres à l’écologisme dogmatique, que ce soit l’ignorance de l’abondance des énergies fossiles, de la filière Thorium, de l’hydrogène et des PAC, des ressource minières très abondantes, sans oublier le fameux « réchauffement climatique »…etc…

Sur le plan socio-économique, l’auteur brocarde régulièrement « l’ultra libéralisme », comme si la France, bardée de normes et de réglementations démesurées, était un Pays « libéral » ; idem pour l’Union Européenne même si pour celle-ci l’accumulation des normes est bien plus modeste, n’en déplaise aux contempteurs idéologiques.
Evidemment, le livre en lui-même est abordable, et ses plaidoyers recevables au nom du débat pluraliste. Néanmoins, l’auteur nous paraît bien naïf vis-à-vis des possibilités de réformer profondément l’Etat jacobin en faisant confiance à la classe dirigeante qui doit sans doute ignorer que nous sommes entrés dans le 21e siècle, d’une part, et sans modification des rapports de force, d’autre part.

Renvois :

¤ « Le futur des régions » – FW N°51.
¤ François HULBERT, Millefeuille territorial et décentralisation – FW N°54.
¤ Yves LEBAHY, Réunifier la Bretagne ? (Région contre métropoles ? – FW N°55.

LF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s