Heureux comme un danois – Malene Rydhal

Le Danemark est le Pays le plus heureux du Monde. Pourquoi ? Malene Rydahl a enquêté et réfléchi pour nous offrir ici le trousseau des dix clés d’un bonheur finalement sans frontières. Anecdotes savoureuses, souvenirs personnels et statistiques rigoureuses font de ce petit précis philosophique et concret un manuel du bien-être au quotidien. Lire la suite

Publicités

Vox populi – Olivier Christin

L’élection n’a pas toujours été tenue pour le moyen le plus équitable, le plus efficace et le plus transparent de distribuer les charges et les honneurs publics et de désigner ceux qui devraient contribuer à la fabrication de la loi. Le vote individuel et en conscience, dont la confidentialité et la fiabilité sont garantis par des dispositifs et des objets concrets (les bulletins secrets, les urnes, les isoloirs), n’a pas souvent été davantage considéré comme la meilleure façon de prendre une décision en commun sur les affaires importantes telles que les impôts, la religion ou la science. Longtemps, d’autres systèmes ont joui d’un prestige égal sinon supérieur, qu’il s’agisse du tirage au sort, de l’hérédité, de la cooptation, de l’acclamation ou de l’appel à l’Esprit Saint. Lire la suite

Propos inhabituels dans le ronron habituel

Avertissement :
Les lignes qui suivent sont des extraits, des compilations… de textes parus depuis le début du 21e siècle soit dans la lettre trimestrielle, soit dans des documents spécifiques, venant de la Société de Calcul Mathématiques http://www.scmsa.eu ; l’auteur principal est Bernard Beauzamy que nous remercions d’avoir accepté nos reprises.
Le ton est parfois ironique ou décapant. Nous accueillons ces réflexions – souvent pertinentes – dans le cadre de la grande liberté d’expression qui est la marque de fabrique de la revue FuturWest ; même si nous ne partageons pas collectivement certaines affirmations contenues dans les divers textes. Le (vrai) pluralisme raisonné est à ce prix. Lire la suite

L’Europe et la Chine

En une trentaine d’années, les dirigeants chinois ont sorti plus de 500 millions de personnes de la pauvreté, cas unique dans l’Histoire. On peut gloser sur les inégalités géographiques et de revenus que ce stato-capitalisme a engendré, mais l’essentiel est acquis et les dirigeants savent pertinemment que des inflexions doivent être apportées à la trajectoire socioéconomique suivie : effort environnemental, juste ventilation des richesses, recours accentué à la consommation interne. Lire la suite